Comment tourner une bonne vidéo de sexe amateur

Face à la recrudescence de vidéos où l’on voit pendant 5 minutes un fessier poilu aller d’avant en arrière entre deux jambes qui poussent des soupirs il nous a paru indispensable de poser quelques critères pour définir une bonne vidéo amateur.

Trouver une idée directrice

Non une levrette à l’hôtel n’est pas une bonne idée directrice en soit … une bonne vidéo amateur c’est souvent d’abord un beau fantasme, un moment vraiment sex. Vous allez vous donner en spectacle, profitez-en pour faire des choses un peu plus piquante que d’habitude, un scénario, un jeu de rôle dominant-dominé, un strip pour commencer, un plan à la sauvette dans un lieu public … même si on veut du sexe amateur bien torride on aime bien quand c’est introduit en douceur avec un contexte, des visages, un lieu, une petite histoire, c’est le meilleur moyen pour nous faire entrer dans votre jeu et qu’on s’identifie.

Essayer d’avoir l’air de prendre du plaisir

Et en prendre vraiment c’est encore mieux … si on est autant addict aux vidéos amateurs c’est avant tout parce qu’on peut y voir parfois de vrais moments de transe, du plaisir sincère, une femme qui pour la première fois a deux hommes pour elle et les dévore littéralement, un mec qui pris dans un élan d’animalité laisse échapper quelques mots crus … prenez votre pied !

Inviter un copain surprise

Vous avez un ami serviable toujours prêt à rendre service ? Invitez-le mais de préférence arrangez-vous pour qu’il frappe à la porte alors que vous tournez déjà, votre public partagera la surprise avec vous et il n’y a rien qu’on aime autant que d’avoir vraiment le sentiment d’être dans la pièce avec vous.

Choisir deux ou trois angles et s’y tenir

Tendances lourdes dans l’amateur : la caméra subjective (dit POV) et la caméra posée dans un coin. Alors pour le POV évacuons tout de suite, une bite qui fait des vas et viens dans un bassin ça lasse après environ 3 minutes … n’abusez pas de la caméra subjective et à le faire et bien donnez la caméra à votre copine pour qu’elle vous filme ça changera ! La caméra dans un coin … bon le côté sympa c’est qu’on sent bien que vous prenez du plaisir puisque vous nous avez oublié. On est bien conscients que si vous n’êtes « que » deux il faut bien la poser quelque part, alors surtout mais SURTOUT pas sur le lit à côté de vous, mal de mer garanti. La bonne solution si vous n’avez pas de cameraman dévoué c’est encore un pied, tournez l’écran vers vous et vous pourrez jouer à vous mettre en scène et puis c’est toujours excitant de se voir à l’écran.

Éviter l’éclairage lampe de poche ou nightshot

Les professionnels qui font de l’amateur-like utilisent parfois des lumières très ciblées qui font penser à une lampe torche … ce sont des professionnels, allumez plutôt le plafonnier … le plafonnier est un néon atroce ? Plusieurs petites lampes c’est bien aussi.

 

Vous trouverez quelques intéressants moments de sexe amateur par ici : rubrique amateurs